Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Truthlurker recherches et symboles

Truthlurker recherches et symboles

Symbolisme et rituels... Ce que vous voulez savoir sur la franc-maçonnerie sans oser le demander.

Publié le par Lurker
Publié dans : #Genèse

Se référer au Commencement, pour le Franc-Maçon, c'est s'affirmer comme participant au cycle historique des prémices de l'Univers selon l'expression de la Genèse. C'est aussi attester de son lien avec la Sagesse qui existait avant le Monde (Yahvé m 'a créé, prémices de son œuvre, avant ses œuvres les plus anciennes - Prov. 8 ; 22). C'est, selon nous, dans ce lien qu'il faut chercher la raison profonde de l'existence de la maçonnerie, c'est-à-dire l’amélioration du monde et l'amélioration des hommes.

Le langage symbolique donne le moyen d'affirmer la conscience que le Franc-Maçon possède du concept : Ici et maintenant, Hic et nunc, lequel amène à penser que si le monde était différent, nous ne serions pas là pour le décrire. Cela peut-il signifier que ce Commencement ait une forme ?

Dans ce cas, pourquoi ne serait-ce pas celle de la Loge ?

Toutes les langues du monde commencent par exprimer le silence contenu dans la respiration. L'inspir et l'expir sont les éléments fondateurs de la communication verbale. C'est le souffle qui donne naissance aux mots. La relation particulière que les hommes entretiennent avec la langue offre souvent l'image de particularités dont l'influence culturelle et religieuse n'est pas négligeable. Ainsi, l'alphabet hébreu dont nous utilisons ici certaines propriétés symboliques, offre l'exemple de ce souffle retenu par le fait que la première lettre qu'il propose, est elle-même un silence, ni inspiré, ni expiré. Aleph ne se prononce pas. A la question de savoir pourquoi cette suite de lettres démarre de la sorte, les Kabbalistes répondent : « parce qu'Aleph était présent avant toute chose ».

C'est au cœur de ce silence premier que se construit l'espace dans lequel se déroulera la Genèse. Il y a identité d'objet entre la langue parlée et les fondements mythiques de l'Univers tels que les conçoivent ceux qui pratiquent cette langue. L'espace est établi de la même manière que les lettres de l'alphabet organisent l'imagination et la matérialisation des mots qui serviront à la propagation des idées tout autant à la matérialisation des concepts. Dès lors que chaque lettre a un sens, que chaque mot en est porteur et que chaque son le reflète, à quoi cela servirait-il que la première lettre de l'alphabet soit aussi la lettre initiale du Livre Sacré ? Les idées se construisent dans un cadre, une maison, une Loge : Beth (maison). Pourquoi Beth est-elle fermée de tous côtés et ouverte devant ?

Pour t 'enseigner qu'elle est la Maison du Monde (a bahir) .

La première lettre de la Bible est la seconde lettre de l’alphabet : Beth qui est l'initiale de Bereschit et dont la signification propre est un Temple, une Maison. Symboliquement, construire le Temple revient à construire le Beth et, puisqu'il est le principe fondateur, cela revient à construire l'univers. Un proverbe africain ne dit-il pas :

"Avec la Parole tu construis la case, avec le Silence tu commandes l'Univers". Pour que les choses soient en ordre et que la création puisse avoir lieu, cette Maison construite par le Souffle doit être prête à recevoir le Verbe.  

"Au Commencement" consiste donc à mettre les choses en ordre, à déterminer leur place dans le silence de la gestation.

Ainsi, comme "Beth" a sa place après "Aleph", la Création prend place après la pensée et trouve sa justification par le fait qu'elle détermine l'Ordre du Monde postérieurement à la naissance du Verbe. Elle inscrit les termes du Temps dans le Silence. Par conséquent, elle affirme l'agrégation de la Création du Monde dans un cycle temporel dont elle l'origine absolue. Il y a d'abord le Silence, puis le Verbe et enfin la Création.

Extrait du "Silence des Apprentis"

 

 

 

Voir les commentaires