Protocole de Table

table2.jpgLes tenues de style Emulation se composent d’une rituélie intérieure au Temple et d’un banquet protocolaire obligatoire durant lequel il est coutume de livrer les communications ou planches qui pourront faire l’objet de débats fraternels. C’est aussi, dans la bonne pratique, le moment que les Vénérables Maîtres visiteurs choisiront pour donner leurs salutations et impressions. Ce Banquet est le strict équivalent de la Chaîne d’Union des rituels continentaux. Ne pas y participer revient à sortir de la chaîne.

 

Durant le Banquet on  porteune série de Toasts qui affirment cette Union Maçonnique et le respect de la maçonnerie à son environnement social et politique. Ces Toast sont donnés dans un ordre précis, et constituant le protocole de table. Comme tout ce qui concerne la rituélie, la disposition de la table doit se conformer à une règle d’installation.

 

La meilleure disposition est en U. Les branches verticales du U figurent les colonnes du Nord et du Midi, quant à la branche horizontale elle symbolise l’Orient.

Au cours du banquet, nul ne peut se lever de table, à l'exception du Maître Steward et des aides qu'il aura désignés (souvent des Ap.). Il est interdit de fumer sauf autorisation du VM.

Lorsque les coups sont donnés les FF. et SS. doivent faire silence et être prêts à se lever à l'invitation du VM. ou du PMI.

 

Les places de l'Or. sont réservées au Vénérable Maître qui est placé au Centre et aux Grand Officier, et Vénérables Maîtres Visiteurs. Les Officiers Provinciaux et Régionaux se tiendront à sa gauche (2). Le Grand Maître et les Pro-Grands Maîtres de l’Obédience seront installés à la droite du Vénérable Maître (1). Les Vénérables Maîtres Visiteurs seront indifféremment placés vers les extérieurs en partant du centre de l’orient d’un côté comme de l’autre. Lorsque la cérémonie a donné lieu à une Initiation, le nouvel initié, est placé à la droite immédiate du VM. (3). Pour les autres cérémonies (Passage ou Élévation) le candidat prend place sur les colonnes.

 

Les deux Surveillants se placent au pied de leurs colonnes respectives, face à l’Orient. Le PMI. Se tiendra invariablement à la gauche immédiate du Vénérable Maître. Tous les autres FF et SS se placent à table comme ils le souhaitent, sans distinction, y compris les Ap. et Cp. (4)

 

Avant le début des Toasts protocolaires, la tradition permet de «prendrele vin avec ...». Cela doit être fait avec décorum et retenue. On notera que l’usage veut alors que l'on ne puisse inviter à «prendre le vin», un F. d'un grade ou fonction supérieur(e). Nul ne peut donc solliciter le VM., à ce titre, sauf le G.M. Les réponses aux toasts sont, par ailleurs, les bienvenues durant le banquet, c’est ainsi que les FF et SS concernés porteront les salutations de leurs Obédiences, Loges et Orients respectifs après le Toast aux FF. et SS. visiteurs ou aux LL. Sœurs.

 

Les Toasts sont présentés ici dans l’ordre protocolaire. On notera d’une manière générale que les annonceurs des Toasts et les porteurs de Toasts sont, sauf avis contraire, les seuls à se lever.

 

Se Toast s’adresse principalement aux Frères et Sœurs passés à l’Orient éternel et qui, par le fait, sont absent des travaux. En, fait, on constate, en premier lieu, avant même de former la chaine, qu’il y manque des maillons.

 

 

TOASTS AUX FF. ABSENTS

 

Passé Maître Immédiat   

et se lève

Premier Surveillant  

et se lève  

Second Surveillant  

                 et se lève

(les FF. et SS font silence).

Passé Maître Immédiat

FF. SS., tout est-il chargé sur vos colonnes respectives ?

Les Surveillants s'assurent que tout est bien chargé, sinon ils font le nécessaire.

Puis ils répondent :

Premier Surveillant

Tout est chargé à l'Occident.

 

Second Surveillant

Tout est chargé au Midi.

Le PMI. et les Surveillants s’assoient.

 

Passé Maître Immédiat-frappe  

Premier Surveillant-frappe 

Second Surveillant-frappe 

  

Passé Maître Immédiat

Mes FF, mes SS., prêtez attention au VM.

Vénérable Maître

 (se lève)

Mes SS, mes FF, les aiguilles de l'horloge formant l'équerre, il est symboliquement neuf heures.

Je vous prie de bien vouloir vous lever.

Tous se lèvent.

Portons un Toast aux FF. et SS. Absents. Tous ensembles portent le Toast :

Tous

Aux FF. et SS ; Absents !

 

Ils boivent et se rassoient.

 

LES TOAST OFFICIELS OBLIGATOIRES

 

Les Toast Officiels Obligatoires sont :

  1. Le Toast à la République Française dont l’acclamation est :
    « A la République Française ! »
  2. Le Toast aux Souverains et Chefs d’Etats dont l’acclamation est :
    « Aux Souverains et Chefs d’Etats qui protègent la Franc-maçonnerie ! »
  3. 3.     Le Toast au Très Respectable Grand Maître dont l’acclamation est :
    « Au Très Respectable Grand Maître ! » - A l’issue de ce Toast, il est possible, dans le cas où le TRGM est présent, qu’il puisse répondre par quelques mots.
  4. 4.     Le Toast à la Grande Loge Mixte de France dont l’acclamation est :
    « A la Grande Loge Mixte de France ! » - A l’issue de ce toast, il est possible qu’un membre présent du Conseil de l’Ordre puisse répondre de quelques mots.
  5. Le Toast à la Franc-maçonnerie Universelle dont l’acclamation est :
    « A la Franc-maçonnerie Universelle ! » - A l’issue de ce Toast, les Grands Officiers pourront s’exprimer s’ils le désirent. Dans le cas où il n’y aurait pas de visites particulières de Grands Officiers ou du Grand Maître de l’Obédience, les deux Toast peuvent être liés  en un seul « Toast à la Grande Loge Mixte de France et à la Franc Maçonnerie Universelle », dans ce cas, l’acclamation sera :
    « A la Grande Loge Mixte de France et à la Franc-maçonnerie Universelle »
  6. 6.     Dans le cas où les agapes font suite à une cérémonie, un Toast sera porté au Candidat à la Cérémonie ( cela peut être un nouvel initié ou bien un nouveau Compagnon ou un Nouveau Maître, c’est pourquoi on utilise le terme de Candidat ), - l’acclamation est :
    « A notre nouveau ( nouvelle ) Frère… ou Sœur…. (Apprenti Entré, Compagnon du métier ou Maître Maçon) ! »

 

Au XVIIIème siècle, le nombre des Toast officiels était beaucoup plus important dans la mesure où l’on ne buvait pas entre deux toast et qu’à chaque verre rempli devait correspondre une santé.

 

Chacun de ces toasts est réalisé de la même manière :

 

Passé Maître Immédiat   

et se lève

Premier Surveillant  

et se lève  

Second Surveillant  

                 et se lève

(les FF. et SS font silence).

Passé Maître Immédiat

FF. SS., tout est-il chargé sur vos colonnes respectives ?

Les Surveillants  s'assurent que tout est bien chargé, sinon ils font le nécessaire.

Puis ils répondent :

Premier Surveillant

Tout est chargé à l'Occident.

Second Surveillant

Tout est chargé au Midi.

Le PMI. et les Surveillants s’assoient.

 

Passé Maître Immédiat - frappe   

Premier Surveillant- frappe  

Second Surveillant- frappe  

  

Passé Maître Immédiat

Mes FF, mes SS., prêtez attention au VM.

 

 

 

TOAST AUX LOGES SŒURS ( porté par le Premier Surveillant )

 

Passé Maître Immédiat   

Et se lève

Premier Surveillant  

Et se lève

 

Second Surveillant  

                 Et se lève

(les FF. et SS font silence).

 

Passé Maître Immédiat

FF. SS., tout est-il chargé sur vos colonnes respectives ?

Les Surveillants  s'assurent que tout est bien chargé, sinon ils font le nécessaire.

Puis ils répondent :

Premier Surveillant

Tout est chargé à l'Occident.

Second Surveillant

Tout est chargé au Midi.

Le PMI. et les SS. S’assoient.

Passé Maître Immédiat   

Premier Surveillant  

Second Surveillant  

 

Passé Maître Immédiat

Mes FF, mes SS, prêtez attention à notre F. ou S.  Premier Surveillant.

 

Premier Surveillant :

Mes FF, mes SS, veuillez vous lever afin de porter avec moi un Toast à nos Loges Sœurs ( il ou elle peut ici les nommer, il s’agit principalement des Loges d’où sont issus les membres de la Loge et des Loges qui ont œuvré à sa création, de même les Loges jumelées s’il y en a)

Tous se lèvent

 

Premier Surveillant

« Aux Loges Sœurs ! »

Tous

« Aux Loges Sœurs ! »

 

TOAST AUX FRERES ET SŒURS VISITEURS

(Porté par le second Surveillant)

 

Passé Maître Immédiat   

et se lève

Premier Surveillant  

et se lève

 

Second Surveillant  

                 et se lève

(les FF. et SS font silence).

 

 

Passé Maître Immédiat

FF. SS., tout est-il chargé sur vos colonnes respectives ?

Les Surveillants  s'assurent que tout est bien chargé, sinon ils font le nécessaire.

Puis ils répondent :

 

Premier Surveillant

Tout est chargé à l'Occident.

 

Second Surveillant

Tout est chargé au Midi.

Le PMI. et les SS. S’assoient.

 

Passé Maître Immédiat-frappe  

 

Premier Surveillant-frappe  

 

Second Surveillant-frappe  

 

 

Passé Maître Immédiat

Mes FF, mes SS, prêtez attention à notre F. ou S.  Second Surveillant.

 

 

Second Surveillant :

Mes FF, mes SS, veuillez vous lever afin de porter avec moi un Toast à nos Frères et Sœurs Visiteurs

Tous se lèvent

 

Second Surveillant

« Aux FF et SS Visiteurs ! »

 

Tous

« Aux FF et SS Visiteurs ! »

Tous se rassoient et applaudissent.

 

A l’issue de ce Toast, il est d’usage de permettre à un représentant des visiteurs qui aura été sollicité par le Vénérable Maître, de dire quelques mots et de proposer un toast en retour.

 

 

TOAST DU TUILEUR

 

Le Toast du Tuileur est la véritable clôture des travaux de la Loge, traditionnellement, comme son nom l’indique, il est porté par le Tuileur lui-même. Dans notre pratique, nous avons coutume qu’il soit porté par le plus jeune maçon de la Loge ou de l’Assemblée, ce dernier aura été sollicité par le F ou la S Steward avant les travaux de table.  Il se lève et vient se placer avec son verre derrière le Vénérable Maître et posera sa main droite  gantée sur l’épaule droite du Vénérable Maître. Le Vénérable Maître et tous les maçons présents resteront assis et porteront, pour ce toast uniquement, leur verre de la main gauche. Ils poseront tous, à la suite du VM, le coude gauche, verre en l’air, et l’avant bras droit sur la table. Ce toast est appelé en frappant un seul coup non répété.

 

Le Toasteur

A tous les maçons, pauvres et dans la détresse, qu’ils soient dispersés sur la surface de la Terre, sur les mers ou dans les fers, en leur souhaitant un rapide soulagement de leurs souffrances et un prompt retour dans leur pays natal, si tel est leur désir.

 

 

Tous les FF et SS se lèvent alors :

« A tous les maçons ! »

 

Si une gestuelle particulière a été instaurée c’est à ce moment qu’elle sera exécutée. Ainsi se termine le protocole de Table et la Tenue régulière de la Loge.

 

masonic-table.jpg


 

voyance gratuite par mail 03/08/2016 16:38

Bonjour,
J’ai flânée pendant un moment sur votre site, et je vous dit bravo pour tout ce que vous proposez. Très intéressant

Amicalement

Servat 06/11/2013 14:33

Bonjour,
"qu’ils soient dispersés sur la surface de la Terre, sur les mers ou dans les fers,"
Auriez vous une explication sur cette notion " dans les fers", sachant que dans le toast initial seuls étaient mentionnés les Maçons dispersés à la surface de la terre, en qu'ensuite ont été mentionnés les mers et dans les airs.
Pourquoi donc " les fers" ?
D'avance merci.
J.S

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog